lundi 19 janvier 2015

Su Kokku

Dori, mon amie de longue date, a toujours connu mon béguin pour les accessoires. La distance fait que l'on se voit peu mais quand on se revoit, c'est un réel moment de joie.

A ma surprise, elle m'a offert un présent de la Sardaigne (d'où elle est originaire): un joli collier... Mais pas n'importe lequel, il se nomme "Su Kokku". 


C'est une amulette de la tradition Sarde. Anciennement en obsidienne ou corail, maintenant, elle est en onyx maintenue par un support en argent.



Elle a le pouvoir d'absorber toute sorte de negativité et de la retenir. Lorsqu'elle arrive à saturation, à la fin de sa fonction, elle se fend.
On dirait que je vous ai raconté un conte de fées. Tout cela pour vous dire qu'au delà de l'aspect décoratif, ornemental, au delà de son prix, le bijou peut avoir une réelle tradition, je dirais même une réelle histoire.

Grazie Dori!